slideshow 1

Vous êtes ici

Conferences

Conférences plénières

"Quand le transport de la chaleur devient quantique – une quête expérimentale" par Frédéric PIERRE (CNRS)

Frédéric PIERRE

Frédéric Pierre est directeur de recherche du CNRS au Laboratoire de Photonique et de Nanostructures (LPN) à Marcoussis. Ses travaux portent sur l’exploration expérimentale de la physique quantique dans les circuits électroniques. Il a effectué sa thèse au CEA (Saclay) et un post-doctorat à Michigan State University sur la décohérence quantique des électrons ; puis un post-doctorat à Yale sur le développement d’un amplificateur pour les signaux quantiques.  En 2004, il est recruté au CNRS et rejoint le LPN où il initie et supervise les activités de l’équipe « Physique et transport quantique ». Parmi les premières mondiales réalisées avec son équipe, la mesure de la limite quantique du flux de chaleur à travers un canal de conduction électronique, l’observation de l’effet Kondo de `charge’, la caractérisation du collapse quantique de la quantification de la charge, et la spectroscopie de la fonction de distribution électronique dans un conducteur 1D.

 

 

"Rentrée atmosphérique et systèmes de protection thermique ablatifs : un important problème multiphysique"
par Georges DUFFA

Georges DUFFA

 

 

Georges Duffa a été Responsable du département "Rentrée atmosphérique" au CEA/CESTA, le centre de recherche développant les véhicules balistiques. Il a été nommé Directeur de Recherche en 2002. Actuellement à la retraite, il continue à travailler sur des problèmes scientifiques appliqués.

"La Terre chauffe, le climat se dérègle" par Serge PLANTON (Météo France)

Philippe DANDIN

 

 

Serge Planton est chercheur climatologue à Météo-France. Il a dirigé jusqu’au début 2016 le groupe de recherche climatique au Centre National de Recherches Météorologiques, unité mixte CNRS-Météo-France, à Toulouse. Il a conduit ses principales activités de recherche dans le domaine de la modélisation climatique et de l’étude des interactions océan-atmosphère. Son activité de recherche actuelle est focalisée sur le thème de l’attribution des causes des changements climatiques observés. Il a contribué à la rédaction de plusieurs rapports du GIEC dont le dernier en tant qu’éditeur-réviseur. Il est aussi impliqué dans la rédaction de rapports sur le changement climatique futur en France dans le cadre du Plan National d’Adaptation au Changement Climatique.

"L'efficacité énergétique des procédés" par François NICOL (VEOLIA)

François NICOL est Directeur du département Génie des Procédés, au sein de Veolia Recherche & Innovation.

Il est Secrétaire national de la SFGP (« Société Française de Génie des Procédés ») et Executive board member de l’EFCE (« European Federation of Chemical Engineering »).

L’intégration énergétique, approche systémique qui associe l’ensemble des métiers de Veolia, permet d’augmenter la performance économique des procédés et d’en réduire l’empreinte environnementale : efficacité énergétique des procédés industriels (projet ANR « Coopere »), flexibilité électrique et solutions  « smart grid » (projet ADEME « Reflexe »), conduite de clusters industriels pour une réelle économie circulaire (projet européen « EPOS ») sont autant d’exemples de services innovants que le groupe Veolia propose à ses clients industriels.

 

 

"La problématique du givrage pour l'aéronautique" par Philippe VILLEDIEU (ONERA), Jonathan CARCONE (Airbus) et Morgan BALLAND  (Safran)
Philippe VILLEDIEU est Directeur de recherche au Département Modèles pour l’Aérodynamique et l’Energétique, dans l’unité de recherche Multiphasique, de l’ONERA, et professeur associé à l’INSA. Spécialisé dans les méthodes numériques pour la CFD, il travaille depuis 1998 dans le domaine des écoulements diphasiques. Il est le point focal de l’ONERA pour les études liées au givrage, et le responsable des outils de simulation ONERA pour le givrage.

Morgan BALLAND travaille depuis 16 ans dans le domaine de l’intégration moteur chez SNECMA, incluant la problématique du givrage. Il est responsable du design et de la certification des moteurs civils en conditions givrantes ainsi que du développement et de la validation des outils pour le givrage chez SNECMA.

Jonathan CARCONE coordonne les activités de recherche liées aux systèmes de protection givre chez Airbus, au sein de l’équipe Ice & Rain Protection ATA30. Il est en charge du suivi du développement de ces technologies ainsi que de l’évaluation des performances des systèmes de protection. Chez Airbus depuis 2009, il est spécialisé en sciences thermiques avec des applications variées, allant de la thermique en électronique embarquée, jusqu’aux phénomènes de givrages / dégivrages.